Collection: SANTIAGO TORRES

Depuis les premières étincelles de créativité qui ont engendré l’art, la quête intemporelle a été celle de capturer cet instant, de figer dans les contours d’une image l’éphémère fulgurance du moment présent. Des prémices impressionnistes aux expressions les plus contemporaines de l’art corporel, ce désir de saisir le fugace s’est incarné sous diverses formes, mais son essence demeure inchangée. Tel un philosophe de l’art, Santiago forge un dispositif artistique où les notions d’espace, de forme, de lumière et d’interaction entrent en une danse complexe et harmonieuse. En transcendant les éléments fondamentaux qui sous-tendent notre réalité, il nous invite à réfléchir aux mécanismes mêmes qui tissent la trame du monde qui nous entoure.Sa série des méta-espaces revêt un caractère presque platonicien. L’artiste, telle une divinité créatrice, dessine un espace aussi immatériel qu’infini, une réalité parallèle émanant du kaléidoscope de l’interaction humaine. Chaque participant devient un artisan de ce nouvel univers, réinventant le multivers à travers son engagement. Les méta-espaces s’érigent en autant de mondes alternatifs, produits de la conjonction unique entre l’artiste et le spectateur. Dans cette démarche, Santiago embrasse la théorie du multivers. Comme si chaque acte d’interaction était une porte vers une nouvelle dimension, il propose une vision où l’acte de créer se répercute infiniment. Chaque tentative de toucher un de ces espaces virtuels engendre une multiplication, une prolifération d’univers parallèles émergents de la relation entre l’humain et l’art. Ainsi, l’œuvre de Santiago dépasse les limites de l’art pour s’épanouir dans une métaphysique de l’interaction. Il nous rappelle que chaque geste, chaque regard posé sur une création, déclenche une chaîne de conséquences qui se déploie bien au-delà de l’instant présent.

Né en 1986 à Paris de parents d’origine colombienne et vénézuélienne, Santiago Torres est un artiste-programmeur multidisciplinaire et chercheur dans les domaines de l’art cybernétique, génératif et interactif. Il a débuté sa carrière aux côtés de Julio le Parc, puis a rejoint l’atelier de Nicolas Schofer qui est devenu l’un de ses mentors. Sa thématique de prédilection réside dans la création d’espaces immersifs et interactifs, avec une analyse approfondie de l’évolution des technologies numériques, incluant la programmation informatique, l’utilisation d’images de synthèse et d’algorithmes. Il a ainsi développé des œuvres sous forme de tableaux numériques en trois dimensions, également intégrant une quatrième dimension à travers l’utilisation de capteurs interactifs tactiles. Ce procédé permet au visiteur de modifier le tableau numérique, ses formes et ses couleurs, simplement en effectuant des gestes avec ses mains, et ainsi de participer à l’acte créatif. Depuis 2009, ses créations sont représentées par la Galerie Denise Rene et ont été exposées dans les principales foires d’art en Europe, dont Art Basel, Arco Madrid, FIAC Paris, Art Brussels, Art Paris, Art Istanbul et Art Silicon Valley, ainsi que dans divers pays tels que la Corée, le Japon, la Turquie, l’Espagne, les États-Unis, l’Allemagne, la Tunisie, la Suisse, la Colombie, le Mexique et le Venezuela. Pendant deux ans, il s’est également investi dans la recherche en intelligence artificielle, au sein du programme d’apprentissage de La Villa Dufraine, propriété de l’Académie des Beaux-Arts. Parallèlement, il a bénéficié d’une résidence artistique à la Cité Internationale des Arts, en 2023 rejoint METAHAUS et participe a la creation de source code et in-material.

Aucun produit trouvé
Utiliser moins de filtres ou tout supprimer